La langue des signes en crèche


Il y a quelques années quand j’ai entendu parler de ce concept, j’étais plutôt récalcitrante. Je me disais « mais quel intérêt d’utiliser la langue des signes avec des enfants entendants ? ». Et comme beaucoup de personnes découvrant cette pratique je me disais, à tord, que cela pouvait ralentir l’acquisition du langage. Puis une année, j’ai intégré une crèche qui mettait en place ce projet. L’objectif : calmer les frustrations chez les touts petits.

C’est ainsi que j’ai participé avec plaisir à sa mise en place. J’aime découvrir de nouvelles choses et j’étais ravie de pouvoir comprendre ce qu’était réellement la mise place de la langue des signes français (LSF) en crèche. J’étais loin de me douter qu’une belle aventure s’ouvrait à moi, celle d’une communication gestuelle et du langage associé.

Le principe

Le principe est d’associer un geste de la langue des signes à un mot. Le geste réalisé s’appelle un « signe ». Par exemple chaque fois que je vais prononcer le mot « manger » je vais le signer.
Il s’agit de signer quelques mots clés qui reviennent régulièrement dans le quotidien du petit.

Suite à certains retours je précise que la langue des signes est une langue à part entière complexe avec sa syntaxe bien à elle. Utiliser quelques mots en crèche ne signifie aucunement que nous » parlons » cette langue mais uniquement que nous en utilisons son principe  pour l’intégrer au monde de la petite enfance. Utiliser la langue des signes en crèche c’est uniquement signer quelques mots.

l’intérêt

L’enfant qui n’a pas encore acquis la parole a des besoins qu’il ne peut clairement exprimer. C’est alors par les pleurs qu’il va extérioriser un besoin et parfois, suivant son âge, par de l’agressivité. L’enfant apprend très vite à signer contrairement à l’acquisition du langage. Vers 7-8 mois il est capable de reproduire sciemment certains gestes. Ainsi, grâce à la langue des signes, un bébé qui voudra par exemple que vous lui chantiez encore une chanson aura la capacité de signer le mot « encore » pour en réclamer une autre.

Le fait d’être compris plus facilement positionne l’enfant dans un contexte de sécurité affective et cela diminue sa frustration. La frustration est nécessaire pour grandir allez vous me dire. Oui je suis d’accord, mais quand c’est une frustration qui vient de l’incapacité à s’exprimer celle ci n’est pas constructive et loin d’être rassurante.

Vous l’aurez sûrement comprit la LSF est surtout utile pour les enfants qui n’ont pas encore acquis le langage verbal donc jusqu’à la section des moyens. Je ne donne pas une moyenne d’âge, comme vous le savez chaque enfant a son propre développement. Pour les enfants ayant acquis la parole, la lsf leur permet, s’ils le souhaitent, d’utiliser les gestes d’une façon ludique. De plus, ils peuvent utiliser les signes pour communiquer avec les autres enfants qui n’en sont pas au même stade et comme les professionnels, ils ont toujours le réflexe d’associer la parole aux signes.

Pratiquer la LSF avec les petits c’est leur offrir la capacité de s’exprimer autrement que par les pleurs, c’est s’ouvrir à la communication gestuelle et corporelle 🙂

La mise en place de la LSF en structure

Tout d’abord, il faut que tous les professionnels coopèrent au projet. En effet, pour que l’enfant intègre un signe il faut qu’il puisse le voir fréquemment, dans l’idéal à chaque fois que le mot clé est utilisé. L’enfant par mimétisme pourra ainsi s’approprier le geste et signer à son tour.

Quand une structure met en place la pratique de la LSF elle le fait dès la section des bébés, même si elle peut être proposé plus tard. Les premiers mois les bébés n’ont pas la capacité motrice ni intellectuelle d’utiliser la communication gestuelle mais en observant ils s’imprègnent déjà de ce mode de communication et cela permet aux professionnels de garder ce réflexe. On peut très bien utiliser la LSF avec des enfants de plus d’un an sans pour autant qu’ils en aient bénéficié avant.

Certains enfants ne signent pas ou signeront plus tardivement que d’autres. Inutile d’inciter l’enfant à faire les gestes à tout prix, il doit pouvoir avoir le choix entre utiliser la communication gestuelle ou non.

Beaucoup d’entre eux ne signent pas les mots avec la gestuelle parfaite. Ça n’est pas important car nous reconnaissons malgré tout le geste effectué avec aisance. La LSF n’est pas proposé comme un apprentissage hormis dans certaines structures atypiques comme la crèche « quai du lotte » à Paris qui accueille un certain nombre d’enfants sourds ou malentendants.

L’équipe détermine 10 à 20 mots clés. Voici quelques exemples : papa, maman, travail, encore, changer, pipi, caca, jouer, jardin, gâteau, manger, boire, eau, lait, content, colère, peur, triste, avoir mal, interdit.

Il est intéressant de créer un livret avec la photo de chaque signe et sa description. Ainsi les professionnels peuvent facilement s’y référer en cas d’oubli et il permettra aux nouvelles collègues d’avoir un support significatif. Ce livret est offert aux parents et les professionnels leur explique son principe. Nous devons aussi les inviter à nous solliciter en cas de questionnement. Nous rendre disponible à l’instant présent mais aussi pour le futur c’est créer un climat de confiance.

Comme pour les enfants la LSF doit rester une proposition pour les parents pas une obligation. Certains signent de rapidement les mots de la crèche à la maison. D’autres n’en ont pas envie. Puis il y a des parents qui commencent à s’intéresser à ce mode de communication quand il voient leur bout de chou faire son premier signe. Combien de parents j’ai vu un matin sourire aux lèvres et grande fierté « il a fait ce geste ça veut dire quoi ? » : beaucoup !

Il est primordial de toujours associer le geste à la parole : Signer et parler permet à l’enfant de s’approprier par la même occasion le langage verbal de façon ludique.

La langue des signes en chanson

Les chansons de crèche sont souvent accompagnées de gestes. Les enfants adorent ça, ils refont les gestes spontanément. En y intégrant quelques signes de la LSF cela permet de la pratiquer tout en s’amusant.
Voici un exemple de trois chansons avec les mots à signer
– petit escargot : escargot, dos, maison, pluie, content
– j’fais pipi sur l’gazon : pipi, herbe, moquer, coccinelle, papillon
– mon petit lapin : lapin, cacher, jardin, choux, manger

Faut-il avoir une formation pour pouvoir signer avec les touts petits ?

Soyez rassuré pas nécessairement. De très bons livres sont sur le marché. Je vous recommande tous les livres sur le thème du bébé et de la LSF de Monica compagnys (qui est ma formatrice d’atelier bébé signe en passant :)). Mon préféré c’est le livre « Encore » mais tous ses autres livres sont excellents. Ensuite vous pouvez vous faire aider de l’application « ELIX » à télécharger via votre Android, qui est un dictionnaire sous forme de vidéos. Enfin n’hésitez pas à me solliciter en me laissant un message je serais ravie de pourvoir vous apporter mon aide.

Si vous souhaitez bénéficier d’une formation(ce qui est tout de même l’idéal), vous pouvez faire appel à des associations, notamment l’association « Mégaphone » qui se déplace dans toute la France. Elle est formée d’une équipe passionnée et joyeuse. Je vous conseille aussi vivement Isabelle Cottenceau, formatrice de la communication gestuelle chez l’enfant. En plus d’être pédagogue, elle est passionnée, dynamique et saura vous transmettre son savoir et son expérience dans la bonne humeur.

Quel terme utiliser en crèche : langage des signes ? langue des signes ou communication gestuelle ?

Tout d’abord je veux souligner le fait que la langue des signes n’est pas un langage. Elle est reconnue comme une langue à part entière et les sourds se sont battu pour ça. Par conséquence on devrait toujours dire « langue » et non pas « langage ». Malheureusement beaucoup de personnes n’ont pas conscience de cette différence.

Il faut savoir tout de même que certaines crèches préfèrent utiliser le terme « langage » car en structure nous utilisons juste quelques mots et non pas les phrases entières. Personnellement je n’aime pas cette dernière appellation : dirions nous, si nous utilisions quelques mots d’anglais que nous pratiquons le langage anglais au lieu de l’anglais ?

La communication gestuelle me semble appropriée, tout autant que le français ou l’allemand est une communication verbale.

Pour info : la langue des signes n’est pas universelle. Chaque pays détient ses propres signes. D’une région à l’autre les signes peuvent aussi différer. Souvent pour un mot il existe plusieurs signes. L’important est de choisir celui qui nous convient le mieux.

Prêt pour l’aventure ? 🙂

Vous allez vivre une expérience unique et vous serez sûrement étonné de son bienfait. Il y a quelques mois une enfant de 16 mois signait le mot « jardin » alors que nous allions lui proposer de faire une autre activité. Sans la LSF elle aurait peut être pleurer ou bien elle aurait suivie l’adulte sans avoir pu exprimer sa préférence.

Une autre fois, alors que le photographe prenait l’équipe et les enfants en photo un petit garçon de 13 mois me signe le mot « manger ». En effet c’était l’heure du repas et j’ai pu lui expliquer qu’après la photo nous irions manger. Sans cela peut être qu’il aurait exprimer son besoin en s’agitant ou en pleurant.

Quand je vais dans la section des bébés avec ma guitare, à chaque fin de chanson ils signent le mot « encore » !

Comme moi vous aurez peut être envie d’aller plus loin en apprenant la Langue des Signes Français. Vous pourriez ainsi accueillir des stagiaires sourdes et vous lancer dans la formation d’atelier bébé signe avec l’association « bébé fais moi signe » (pour cela il faut déjà avoir effectué 30 heure de cours de LSF).
C’est tout ce que je vous souhaite !

Si vous avez eu le courage de lire jusqu’ici c’est que vous avez une grande motivation il est temps de vous lancer 😉

Bonne LSF !

ÉCRIT PAR BRISON BÉATRICE

Publicités

29 commentaires sur « La langue des signes en crèche »

  1. J aime tout ce que vous avez écrit j ai appris la lsf il y a quelque temps ( les bases et je souhaite mis remettre en septembre pour les mêmes choses que vous merci sans avoir parlé j ai pu partager pour faire découvrir à plusieurs personnes

    Aimé par 1 personne

  2. Je trouve votre article super il y a quelques années nous avions demander une formations avec des collègues dans le but d’apprendre cette langue qui s’ est ayant lu votre article j’aurais plus d’arguments pour pouvoir faire cette formation et mettre en place cette langue encore merci

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, excellente initiative, je pensais la même chose au début quel intérêt pour des enfants entendant ? Mais attention vous faites du Français signé et non pas de la langue des signes, j’ai une amie sourde qui déteste que les « entendants » croit qu’il parle la langue des signes alors que pas du tout. Signer quelques mots de la LSF lorsqu’on parle ne fait pas de nous des « locuteurs » LSF. Je vous renvoie à cet article https://interpretelsf.wordpress.com/2012/09/16/langue-des-signes-francaise-versus-francais-signe/

    J'aime

    1. Bonjour Mari c est pour cela que dans l’article je précise bien le principe : on utilise des mots de la LSF en crèche. Ce n’est pas la même chose que de parler la langue des signes à aucun moment je ne mentionne cela. Cependant je te remercie de le préciser à nouveau il est important effectivement de faire la différence. la pratique de la LSF en crèche n’utilise que quelques mots on est bien d’accord 😉 Béa

      J'aime

    2. Bonjour,
      Merci pour l’article sur la LSF . Je ne connaissais pas cette communication utile avec des jeunes enfants non parlants. Je vais me renseigner sur les possibilités de la mettre en place au sein du groupe de bébé eu sein de ma crèche et surtout la mettre en pratique avec des mots de tous les jours. (livre Encore m’aidera sûrement).

      J'aime

  4. J’ai toujours été très intéressée par la LSF mais je n’ai jusqu’à présent pas eu le temps de prendre des cours. Je suis anim en crèche (CAP PE) depuis qq années et j’espère devenir AP bientôt … Votre article m’intéresse beaucoup et me questionne sur le fait de pouvoir amener ce projet dans ma structure. Merci et bonne soirée!

    Aimé par 1 personne

  5. Merci pour ce très bel article et toutes les informations claires qui y sont développées. Je me permets d’ajouter que pour les équipes de professionnels intéressées à être formées à cette pratique, il est possible de trouver des formatrices du réseau Bébé, Fais-Moi Signe ! près de chez vous en consultant l’onglet « Pour les pros » du site http://bebefaismoisigne.com/?page_id=1059
    Bons signes à tous !

    J'aime

  6. J’avais appris la LSF dans ma jeunesse, mais suite à une absence de pratique j’ai quasiment tout perdu.
    Actuellement je fais des remplacements dans un multi-accueil qui ont mis en place la communication gestuelle, cet article m’a beaucoup plu, merci beaucoup.

    Aimé par 1 personne

  7. J’aimerais le faire dans ma crèche je trouve cela très intéressant de pouvoir donner la.chance aux bébé qui ne parle pas de s’exprimer avec le lsf.

    J'aime

  8. Bonjour, je suis auxiliare de puericulture en creche collective et j’ai monté de toutes pieces notee projet de communication gestuelle qui s’appelle petits signes de mains… Beaucoup d’embuche, une equipe tres retissante au depart et aujourd hui une merveilleuse aventure.. Que du bonheur…… Au tout debut je venais juste de finir ma 2eme année de LSF quand j’ai entendu parlé de cette drole de facon de parler aux bebes entendants.. Ce fut un declic quand j’ai essayé de le mettre en pkace avec ma fille qui venait de naitre et qui m’a fait a 8 mois le signe bain en etant devant la douche qui coulait…c’est La que mon aventure a commencé…
    Heureuse de lire de belles experiences comme la notre.. Merci

    Aimé par 1 personne

  9. Bravo, oui les signes pour bébé sont un merveilleux moyen de comprendre l’enfant, d’éviter les frustrations liées à une communication compliquée les premières années de sa vie.
    Je suis formatrice d’un réseau Bébé Fais Moi Signe, nous intervenons dans toute la France pour former les intervenants en structure Petite Enfance.
    Si vous avez besoin, contactez nous 😉…
    Bons signes à vous 🙌🏼.

    Aimé par 2 personnes

  10. Bonjour, je suis auxiliaire de puériculture, cela fait 5 ans que j’apprends la lsf. J’ai monté le projet pour le faire dans ma crèche et depuis septembre nous essayons de le mettre en place dans les sections. Mais nous avons quelques difficultés à le mettre en place auprès des enfants. si vous pouviez me donner quelques idées, ça m’aiderai. Claire

    J'aime

  11. Bonsoir,
    Je travaille en micro creche et la direction est favorable a mon projet de mettre en olace la comunication gestuelle. Elle s est renseignee pour une formation mais trop chere pour l instant. Je souhaite creer un livret avec les photos pouvez vous m aider a yrouver tous les moys necessaires. Voici ce que j ai releves mais j aimerai beaucoup que ce livret soit complet aussi si vous avee d autres mots a me conseillés que j aurai oubliés. …
    voici les mots choisis : papa.maman.travail.doudou.tetine.
    bonjour.au revoir. Merci. encore.gateau.eau.lait.manger.boire.
    yaourt/compote.chanson.danser.jouer.musique.changer.pipi.caca.content.colere.triste.avoir mal.interdit
    merci beaucoup pour votre aide

    J'aime

  12. Bonjour !
    Je suis ravie de voir un blog sur une crèche ! J’ai d’ailleurs moi aussi fait quelques articles dessus car c’est mon métier , et ça me passionne.
    Dans mon encienne crèche j’ai utiliser la langue des signes et je trouve ça génial ! J’ai vécu une bonne expérience 😊

    J'aime

  13. Bonjour, je suis chef de service en institut médico-éducatif, avec des enfants qui n’ont pas tous acquis le langage oral. Nous utilisons la méthode makaton, qui est une méthode « augmentative » du langage. Quand nous voulons qu’un enfant comprenne ou verbalise un mot, nous associons l’oral, le signe et un pictogramme ou une image. Cette méthode aide beaucoup les jeunes pour communiquer entre eux et avec les adultes. Cela permet à ceux qui ont un trouble du langage, de se faire comprendre et de comprendre ceux qui n’ont pas de problème particulier pour communiquer. Les éducateurs utilisent le Makaton pour toutes les activités, de l’accueil le matin au départ le soir. Nous faisons des « formations » pour les parents, afin que la méthode soit investie aussi à la maison. Les enfants sont très fiers quand ils réussissent à se faire comprendre, et encore plus quand ils commencent à se débrouiller entre eux, sans adulte!
    Je suis également maman d’un garçon de 2 ans 1/2, avec qui j’ai beaucoup signé (notamment grâce au livre « encore! » cité dans l’article, que je recommande fortement!). Mon fils a beaucoup apprécié et a aujourd’hui de meilleures stratégies pour se faire comprendre. Désormais, il n’utilise quasiment plus les signes, mais peut mimer quand il n’arrive pas à prononcer un mot que nous ne comprenons pas. Cela a beaucoup enrichi nos échanges et a permis d’éviter les frustrations et les incompréhensions. N’hésitez vraiment pas à vous lancer, les petits adorent mettre leur corps en mouvement, et c’est communicatif! Quand un petit commence à signer, les autres suivent, c’est touchant des les voir signer entre eux!

    J'aime

  14. Merci pour cet article et l’explication langue/langage très juste ! Je suis heureuse de voir l’engouement des parents et professionnels pour la langue des signes, formant moi-même à cette belle langue apprise à l’âge de 11 ans !
    Pour information, j’ai développé (avec mon conjoint) une application « Bébé Signe » pour smartphones et tablettes afin de permettre aux parents, professionnels, à tous, d’apprendre ou réviser le vocabulaire c’est-à-dire les signes/mots-clés du quotidien facilement.
    Cette application fait suite à mise en place de la préparation au diplôme CAP Petite Enfance pour les sourd-es donc en langue des signes et en ligne. Et bien sur aux formations de langue des signes bébé que nous proposons sur toute la France.
    Merci à vous pour nous aider à démocratiser cette langue et faire connaitre la culture sourde !

    Aimé par 1 personne

  15. Superbe article. Qui détaillé vraiment bien ce langage. Chez nous dans notre crèche nous parlons de langage gestuel associé à la parole. On a commencer il y a quelques mois et c est tellement émouvant de voir les loulous reproduire ce qu on leur a appris. Nous allons avoir une vraie formation avec une formatrice du langage des signes bébés. Et moi je vais bientôt partir en formation sur une semaine sur la langue des signes car je voulais approfondir ce langage. Alors si vous voulez essayer allez y les yeux fermer car ça vous apportera toujours quelque chose et aux loulous donc vous vous occuper aussi. Alors n hésitez plus foncez !!!

    J'aime

  16. Bonjour
    je recherche des crèches mettant en place les signes dans l’Essonne ou proximités si vous connaissais ej serai ravie car j’ai du mal a en trouvée merci

    J'aime

  17. Bonjour très beau projet que je vais aussi installer au sein de ma structure prochainement chez les bébés. J’ai également appris aux écoles élémentaires la langue des signes lors des temps d’activités périscolaire et ça c’est ressenti très enrichissant pour les enfants et moi j’adore ça ! Une bonne méthode pour gérer la frustration chez les tous petits ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s